• Plan d'eau d'Embrun lac de Serre-Ponçon

    Baignade

    EMBRUN, Plages Nord du Plan d’eau d’Embrun : BAIGNADE AUTORISÉE MAIS NON SURVEILLÉE
    SAVINES-LE-LAC, Savin’ Plage : BAIGNADE AUTORISÉE MAIS NON SURVEILLÉE
    SAVINES-LE-LAC, Plage de la Combette : BAIGNADE AUTORISÉE MAIS NON SURVEILLÉE
    CROTS, Plage de Chanterenne : BAIGNADE AUTORISÉE MAIS NON SURVEILLÉE
    CHORGES, Plage des Pommiers : BAIGNADE AUTORISÉE MAIS NON SURVEILLÉE
    CHORGES, Plage des Trémouilles – Chanteloube : BAIGNADE AUTORISÉE MAIS NON SURVEILLÉE
    ROUSSET, Plage de Bois-Vieux : BAIGNADE AUTORISÉE MAIS NON SURVEILLÉE
    LE SAUZE-DU-LAC, Plage de Port Saint-Pierre : BAIGNADE AUTORISÉE MAIS NON SURVEILLÉE
    SAINT-VINCENT-LES-FORTS, Plage de Saint-Vincent-les-Forts : BAIGNADE AUTORISÉE MAIS NON SURVEILLÉE

    Baignade autorisée (non surveillée) partout ailleurs sur le lac

    Les plages de Serre-Ponçon
  • Serre-Ponçon_(82)

    Limites d'usage des mises à l'eau

    Baie St Michel, – 5m / NON PRATICABLE
    Chadenas, – 5m / NON PRATICABLE
    Port Saint Pierre, – 9m / NON PRATICABLE
    Saint Vincent-les-Forts, – 10m / NON PRATICABLE
    Capitainerie, – 14m / NON PRATICABLE
    Eygoires, – 29m / PRATICABLE
    Rousset, -20m / NON PRATICABLE

    Compte tenu de la situation hydrologique exceptionnelle, la commercialisation de l’offre portuaire (pontons, mouillages,…) n’est plus effective. Nous retenons votre attention également sur la non garantie de l’usage des services portuaires sur l’intégralité de la saison estivale.

    Navigation sur la lac :
    – de jour : limitation de la vitesse à 40km/h
    – de nuit : uniquement pour les professionnels. Vitesse limitée à 25km/h.
    – Mouillage par ses propres moyens interdit.

    Assistance pour la mise à l’eau et manutention:
    Puig Nautisme,
    Boats Cars Assistance,
    Aqua Détente Pro.

    Ports et pontons de Serre-Ponçon
  • Serre-Poncon-10.08.2018-Paddle-10

    Prestataires d'activités nautiques

    Ouverture actualisée des bases nautiques
Fonctions du barrage de Serre-Ponçon

Les enjeux du barrage de Serre-Ponçon

Le barrage de Serre-Ponçon fut l’un des grands chantiers de l’après guerre, entre 1955 et 1961.

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale et encore aujourd’hui, le besoin en énergie électrique est croissant. Le barrage de Serre-Ponçon a donc été construit pour produire de l’électricité.

Les crues de 1843 et 1856 et par la suite les pénuries d’été, en particulier celles de 1895, sont à l’origine des premiers projets du barrage sur la Durance donc les fonctions et enjeux sont colossaux :

  1. Maitriser le cours de La Durance (crues et étiages) principalement pour l’approvisionnement en eau de l’agriculture et de l’industrie en Provence.
  2. Produire de l’électricité pour les habitants de la région SUD PACA
  3. Approvisionner en eau potable une partie de la région et notamment les villes d’Aix-en-Provence et Marseille.

Deux villages entiers furent rasés (Savines et Ubaye) avant qu’en 1959 l’eau n’envahisse doucement la vallée.

Aujourd’hui, le lac fait partie du paysage, les déplacements de population sont passés et le lac est devenu un atout majeur du territoire. Mais en 1960, période d’exode rurale et d’apogée des 30 glorieuses, le développement économique du territoire de Serre-Ponçon et la dimension tourisme qu’allait apporter ce nouveau lac n’avait pas était anticipé ni même imaginé.

Nous restons à ce jour encore dépendant des usages premiers du barrage et les conditions hydriques et climatiques exceptionnelle de cette année impact naturellement le niveau du lac de Serre-Ponçon.

Barrage de Serre-Ponçon
  • HC-LacSP5

    Pourquoi le niveau du lac est-il exceptionnellement bas ?

    Le Lac de Serre-Ponçon est alimenté par les bassins versants de la Durance et l’Ubaye, grâce aux pluies et à la fonte des neiges du printemps qui remplies le lac pour l’été.

    Nous venons de vivre un hiver très sec, avec très peu de neige, et le printemps a également battu des records de chaleur et de sècheresse.

    Le niveau du lac a donc peu baissé au printemps (peu de stock de neige à absorber) offrant de bonnes conditions de navigation en mai et juin. Mais il commence à baisser dès la fin juin laissant présager un mois de juillet navigable mais compliqué (côte aux alentours de -10 mètres) et un mois d’août très contraint avec potentiellement restrictions de navigation et de baignade (prévision aux alentours de -15 mètres).