Toutes les expériences Rencontres

Yann Petit, Chef du restaurant Chez Pierrôt fils à Crots

Pierrôt et fils 8.5x8.5cm
‘‘ C'est meilleur quand c'est bon : l'émission aux millions de vues fait une halte à Serre-Ponçon et plus particulièrement au restaurant Chez Pierrôt fils à Crots...
chez Pierrot

Dites-nous un peu, qui êtes-vous et d’où venez – vous ?

Je m’appelle Yann Petit et je suis né à Marseille en 1968 d’un officier de marine nationale qui a pas mal bourlingué et d’une mère native des Orres, d’où sans doute, l’influence de la cuisine alpine et méridionale. Mais, c’est ici à Serre-Ponçon que j’ai passé mon enfance près du four à pizza et que j’ai grandi. Dès l’adolescence, mon parcours a été guidé par l’envie de poursuivre le chemin tracé par mes parents qui en quelques années ont su se forger une clientèle locale et internationale. Des photos témoignent de soirées d’anthologie et de la reconnaissance de la jet set de l’époque avec des artistes tels que Claude François, Thierry Le Luron…

Présentez-nous votre restaurant, son histoire, son cadre ?

Entouré par ma famille qui a créé l’établissement en 1971 dans un ancien couvent rattaché à l’église du village de Crots, j’ai baigné dans une ambiance de passion culinaire. Mon père proposait des recettes originales et familiales, qui ont tout de suite été appréciées, au point que lorsque j’ai suivi sa voie en reprenant le restaurant, j’ai continué dans le même esprit. Pas toujours facile pour une épouse d’intégrer une affaire familiale, Dominique, a su apporter avec dynamisme sa touche personnelle et un nouveau souffle dans cette institution, pour le plus grand bonheur de nos clients qui, au-delà du plaisir des papilles, ressentent du bien-être à passer une soirée dans l’ambiance qu’elle a su créer.

IMG_1335

Pourquoi avoir choisi Serre-Ponçon pour exercer votre activité ?

Pour moi, la question ne s’est pas posée, je ne me voyais pas vivre ailleurs, j’ai tout de suite saisi l’opportunité de poursuivre l’activité familiale dans un cadre de vie que j’apprécie au quotidien.

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ?

Recevoir les gens chez moi, un restaurant intergénérationnel où j’ai plaisir à retrouver les familles avec beaucoup d’anecdotes partagées, une clientèle fidèle en quête de plats emblématiques telles les frites à la crème, le filet de bœuf aux morilles et le vacherin glacé. Quasiment tous nos clients se sont forgés des souvenirs chez nous, du repas en amoureux aux fêtes de famille !

Pierrôt et fils 8.5x8.5cm

Comment est élaborée votre carte ?

Tout est fait maison, même le fromage blanc, je suis intransigeant sur la qualité des produits, je travaille avec des producteurs locaux qui apprécient la passion qui m’anime, mon souci de régularité, mon désir de conserver le même savoir-faire ancestral et familial.

Comment décririez-vous votre cuisine ?

Ma cuisine est à la fois simple et savoureuse. Nous avons choisi de n’ouvrir que le soir, parce que nous passons la journée à mettre en valeur nos légumes frais : poivrons, aubergines, poireaux, à mijoter nos sauces, à réaliser nos supports de desserts : choux, meringue, glace, sans oublier la préparation de nos garnitures de pizza toujours à base de produits frais

chez Pierrot 2

Avez-vous des spécialités ? Utilisez-vous des produits locaux ?

Les frites à la crème que j’ai évoquées précédemment connaissent une belle notoriété, les pieds-paquets, le gratin d’aubergines… et quelques autres qui comme les pizzas sont cuites au feu de bois : les moules aux poireaux, les brochettes d’agneau… Sans oublier les profiteroles au chocolat, la boule de neige, le vacherin avec glace framboise et meringue faites maison. J’utilise un maximum de produits frais locaux ou méridionaux comme les anchois de Collioures.

‘‘ Envie d'évasion culinaire, venez vivre une escale gourmande à Serre-Ponçon...
Filtres 57 résultats
Voir les résultats
Filtres
57 résultats